Archives de Tag: Times Square

Manhattan black out.

Hier, dernier jour de mes vacances, j’ai tout de même décidé, coûte que coûte, de me rendre dans Manhattan. Et ben, ça a été, somme toute, relativement facile. Les lignes de bus ont relayé les métros, et passer le pont ne nous a pas pris plus de 20mn, aussi surprenant soit-il.

Par contre, y être… c’est assez indescriptible. La moitié de la ville est fermée, les commerces désertés, un black-out total… On dirait un plateau de cinéma vide, avec quelques figurants qui se regroupent sur les places, profitant de leurs vacances forcées… Les feux rouges ne fonctionnent pas. On ne fait que traverser ces parties grises, il n’y a rien à faire. Les rues sont dégagées, on ne voit un arbre tombé que rarement. Il n’y a que sur les quais que l’on peut se rendre compte encore que Sandy est passée par là. Tout Battery Park, Soho, China town, Wall Street sans personne, fermé (China Town fermé, mais vous imaginez?!). De temps en temps, le bruit infernal d’un compresseur, qui alimente un deli de quartier, puisqu’il y a encore des gens qui vivent là, qui se baladent avec leur bidons d’eau potable et qui attendent patiemment le retour de l’électricité… Ou bien des tas immenses de poubelles qui s’amoncellent en face des  supermarchés: les produits frais qui se perdent faute d’alimentation des frigos… et les gens, qui du coup, font les poubelles, surement pour la première fois de leur vie, et récupèrent des pots de glace gratuits, des yaourts, du jus d’orange, du bacon…

Plus haut, Manhattan reprend son effervescence mais certaines rues ne sont pas alimentées, pourtant toutes proches de Times Square, tout illuminé, tout rutilant, dans sa bulle toujours, comme si rien ne peut l’atteindre… Et c’est d’autant plus choquant de quitter les lumières artificielles de la 42ème et, en repartant pour attraper un bus (le retour a d’ailleurs été plus épique, à 18h, quand tout le monde sort du travail…), de traverser l’East Village dans un noir absolu de la nuit tombée… Seuls les phares des voitures éclairent les rues et à chaque croisement, les torches des agents de police réquisitionnés pour faire la circulation.

D’ailleurs, tiens, grande nouvelle: il n’y a presque plus que des bus qui circulent, New York sous l’eau, sans électricité c’était pas assez: on arrive à cours d’essence maintenant! Et les files se forment aux gaz stations, chacun son jerican à la main… On parle aussi du blizzard qui approche, la tempête de neige, c’est tout ce qui manque, vraiment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Up.

Il fait beau! Et chaud! (Pas de grandes dissertations ces jours-ci donc, je suis bien mieux dehors que devant mon écran, ne vous en déplaise…) New York est assez sympa pour nous offrir quelques petites journées de printemps en plein hiver, histoire de nous faire patienter, de nous remonter le moral, et de nous rappeler que le temps des maillots n’est plus très loin, cesse de manger des cheesecakes ma fille…

J’ai passé la journée dehors, j’ai même déjeuné en terrasse, à Madison Square Garden, j’ai même tombé le manteau, dites! Et puis j’ai beaucoup marché le nez en l’air jusqu’à la tombée de la nuit. Et mon appareil photo reprend des photos, joie, bonheur, mitraillage.

 

Across 6th Ave. and 22d street…

L’Empire State Building, vu du Madison Square Garden

Le Flatiron Building, (littéralement l’immeuble fer à repasser). Il a toute ma sympathie celui-là. Remarquez, les autres aussi. J’aime bien les buildings. Mais celui-là est vraiment marrant.

Lunch en terrasse, aaahhhhaaahhh!! Le bonheur! Un avant goût de ce que va être New York au printemps, et je sais déjà que je vais adorer ça. Et je sais aussi (vu qu’il fait déjà chaud avec 14°) que l’été sera infernal.

Eataly, c’est le fin du fin du marcket de luxe. C’est beau, c’est bon, c’est cher. Et c’est italien, comme son nom l’indique. Je crois bien que les américains préfère l’Italie à la France, même pour la gastronomie.

On remonte le long de la 6th Ave, et on arrive au Bryant Park Hotel, Bryant Park, 42d st and 5th Ave. (derrière la Main Library).

 

Le Bryant Park abrite une patinoire en ce moment, où des messieurs en costume viennent passer leur pose à faire des tours de piste. Ça ne fait pas rire que moi qu’ils aient mouillé leur pantalon aux fesses.

Et puis, quand les premières lumières s’allument, on remonte vers Times Square, l’illuminé, pour rentrer à la maison:


Walking Home, New York by night.

Chrysler Bulding, 42ème.

 

On est dimanche soir, ce qui veut dire que je ne suis pas capable de vous écrire un vrai article vu que j’ai passé mon (fantastique) week-end dehors, à découvrir plein de choses (sensationnelles)  dont je vais vous parler toute la semaine (va falloir doubler les posts!). Mais je pense à votre petit dèj (puisqu’apparemment c’est l’heure à laquelle tout le monde vient ici) et donc je fais quand même l’effort de vous poster ces (jolies) photos de New York la nuit (et j’abuse des parenthèses). J’ai enfin trouvé comment faire des photos convenables avec cet appareil: le noir et blanc. Happy la Lu, joie dans mon coeur, et abondance de photos ici. Enjoy!

 

Chrysler Bulding, 42ème.


Chrysler Bulding, 42ème.


Sur la 42ème

 

Grand Central Terminal


Grand Central Terminal


Times Square à minuit

Times Square à minuit


Times Square à minuit


On Broadway