Archives de Tag: love

Happy V-day.

 

So, me voilà de retour en territoire civilisé, (oui, Brooklyn, des fois, c’est la cambrousse à côté de Manhattan) et je peux de nouveau vous raconter des histoires sur ces drôles de gens que sont les américains.

Valentine’s day, tiens. Ça, c’est marrant. V-day pour faire vite.

Tous les magasins sont remplis de coeurs et d’angelots depuis un mois déjà. Le calendrier de la consommation ne supporte aucun break. Juste après Noël, c’est les soldes. Juste après les soldes, c’est V-day. Et c’est le moment de recevoir des conseils love de partout, de manger love, de se coiffer love, de porter love, de respirer love et surtout, surtout, de consommer love.

Tout le monde râle après V-day, tout comme en France. Après tout ce n’est qu’une fête créée pour vendre des cartes. (Et Dieu sait que ça marche!!! Il y a des magasins entiers dédiés aux cartes. Des rayons entiers dans les super marchés. Il faut vraiment que je vous en fasse des photos. (Si mon appareil photo veut bien fonctionner à nouveau (j’ai un problème de carte-mémoire), sinon, je vais être en chômage technique…)Des cartes pour toutes les occasions. Oh, oui, tiens, les cartes, ça mérite un article entier!). Et puis pourquoi ce jour là. Et puis on a pas besoin d’un jour spécial pour se dire qu’on s’aime. Et puis, pourquoi s’imposer le cul-cul gnan-gnan du resto rangé comme tout ces autres couples sous les ballons en forme de coeur, à manger le même special V-day meal? Hein? Non, tout le monde est rebelle trois jours avant V-day. Rebelle. L’amour en vitrine c’est pénible.

Et puis V-day arrive.

 

Et là, TOUT LE MONDE se souhaite un Happy Valentine’s day! Tout le monde à tout le monde.( Ça m’a fait très bizarre que le petit ami de Stefanie me souhaite un Happy Valentine’s day… )Les amis se le souhaitent. Les enfants à leurs parents. Les gens aux gens. Les roomates à leur roomates (et ça c’est troooop cool!). ET SURTOUT, dans les rues, tous les garçons sont très embarrassés par leur bouquet de fleurs, toutes les  filles sont très déséquilibrées sur les talons hauts (et congelées dans leur mini-jupes), et tous les restaurants sont remplis de couples sagement rangés sous les ballons en formes de coeurs… Trêve de cynisme, trêve de réalisme, si tu veux que ton couple survive à V-day, t’as intérêt à te conformer. Et les rayons des cartes spéciales V-day sont bien salement amochés le soir…

 

Anyway, moi, je ne crache sur aucune possibilité de recevoir des cadeaux, et j’étais super contente de ça par exemple:

 

Ou de pouvoir me goinfrer (non, même pas vrai, ces bonbons sont trop sucrés et salés en même temps! Juste avec un, t’es repue) de Reese (beurre de cacahuette entouré de chocolat. Un désastre.) et de M&M’s so sexy! Et tout ça trois jours avant le D day puisque j’étais pas là pour le vrai V day… Héhéhé.