Archives de Tag: brunch

Brunch.

IMG_3328

Ceci est un petit déj au resto.

IMG_3391

Ceci est un petit dèj at home.

Publicités

Sunday brunch at home.

Pour un brunch maison prenez,

des mimosas (recette sub-décrite),

des lil’ smokies ( aka little smoked sausages)

des toasts aux fenouil  et de la confiture d’airelles,

des gaufres maison et de la crème fouettée et du coulis de fraises,

en option, une jolie Brydie en pause Studio Hartcourt.

Recette des mimosas:

Champagne et jus d’orange, proportions 2/3, 1/3 à la demande (certains préfèrent le champagne, d’autre le jus d’orange). Le mimosa ou le bloody mary sont les cocktails du brunch. Ah ben oui, hein, on ne peut pas bien commencer un week end sans un cocktail dès le réveil.


Brooklyn sunday, sunday’s brunch.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le meilleur brunch que j’ai jamais fait!! Tous les produits sont frais, bio, et achetés au marché du coin! Un régal. On aurait dit des plats français! (ouh, qu’elle est chauvine!). Et le pancake, là, c’est un Pumkin Pancake! Un pancake à la citrouille. Qu’est ce que c’est boooon!!!

Comme souvent à Brooklyn, qui concentre la jeune population trendy lefty New yorkaise de tout horizon (et souvent européen), ce restaurant a aussi une éthique, une âme, une conscience, une personnalité, enfin, bref, un truc en plus… On ne vient pas au Flatbush Farm que pour manger. On vit, on respire Flatbush Farm. Et ça sent la terre, les racines, la campagne gentille, celle d’avant, où un sou valait un sou, voyez. Oui, oh, je me moque gentiment, hein, parce qu’évidement moi aussi j’adore, j’adhère, j’adore! Je vais bruncher organic, et shoper un used coat au second hand marcket en bavardant des méfaits de la société de consommation par chat sur mon Iphone. J’ai pas encore une coque en bambou mais j’y songe! Ah, je vaux pas mieux que les autres! Pire même: je compare tout à la France… et rapporte tout sur mon blog avec mon Mac. Et puis j’achète quand même des Converses faites en Chine, mais je trie mes poubelles en râlant bien fort sur ceux qui ont encore mis du verre dans les papiers, ces sans conscience!

Ahah! Je suis le reflet de toute une génération, mon post ressemble à un film de Guillaume Canet (le pathos en moins quand même) (ne me dites pas que vous avez pleuré sur ces pauvres gosses de riches de parisiens en vacances au Cap, qui mangent bio mais se permettent de pourrir le Bassin en faisant du jet-ski et qui ont besoin que quelqu’un meurt de sa connerie de drogué pour réaliser qu’il est temps de grandir!) (oh, saperlipopette, j’ai pas aimé ce film!) et j’espère ne pas m’attirer le même concensus! En même temps, je ne crois pas que Michel Drucker me lise.

Pom pom pom, tout ça pour vous parler de ce resto. Allez sur leur site, rien que pour voir le design, c’est super joli, et exactement la mode du moment à NYC, il y a fort à parier donc que ce soit la mode à Paris dans peu.

Flatbush Farm, 76 Saint Marks Ave, Brooklyn.


Brunch.

Le dimanche matin, et le samedi aussi si on veut, c’est obligatoire, c’est brunch. Tout le monde sort prendre son brunch. Pas le brunch anglais malheureusement, mais pas mal non plus. Les indispensables du brunch? Les pommes de terre (indispensables à n’importe quel repas américain), les eggs and bacon ou les sausages, les pancakes et les french toasts (qui sont en fait les toasts anglais, nous on mange des tartines, mais les américains s’en tamponnent, ils ont décidé que les toasts, comme les frites, comme la vanille, seraient french. Et va pas leur dire le contraire, j’ai essayé, ils sont persuadés d’avoir raison. Soit, si ça leur fait plaisir…) Le tout copieusement arrosé de corn sirup (beurk!) ou de mapple sirup si on a de la chance, et de beurre, au cas où on trouve ça trop léger. Du café à volonté, des fruits en option, et here we go! Du café que je trouve bon, actually, du café léger, que je peux boire (pas comme le français, où quand je bois un expresso j’ai l’impression d’être sous acides (pas que j’ai testé l’acide (je dis ça pour Maman, hein, jamais pris, j’le jure) mais je pense que ça devrait me faire le même effet) avec le coeur qui bat à 300, et un débit si rapide que même moi je ne sais plus ce que je dis). Tous les vrais amateurs de café trouvent que le café américain a goût de jus de chaussette (et ça non plus j’ai pas goûté) mais moi j’aime ce jus de chaussette!

Voici mon brunch de ce matin: deux énormes et délicieux Pancakes (oui, avec un P majuscule, en signe de déférence tellement ils étaient bons) fourrés aux bananes et fraises fraîches, aromatisés à la cannelle, et arrosés de sirop d’érable. Dessus: deux rondelles de tofu sausages (oui, c’est bizarre, mais les américains adooorent le sucré salé). Et en side plate (accompagnement) du tofu aux légumes et aux épices… Hummmm… J’ai pas tout fini, et j’ai demandé à ce qu’on m’emballe le reste et j’adoooore ce truc!! Même si ça me paraît encore bizarre de le demander. I’m so French sometimes!

Mes pancakes:

Et le plat de Sarah: (mais qui est Sarah, vous demandez-vous? Je vous la présente bientôt)