Archives de Catégorie: Outside, the wild world

Chicago!

 

 

 

C’est parti pour trois jours à Chicago!!!

Alors, juste pour se mettre dans l’ambiance, je vous montre à quel hôtel on est descendus: 

Il est pas tout petit, mais pas tout grand non plus,

Il n’a personne devant, et un géant derrière,

Sur son toit, il a un grand rond (qui est un restaurant panoramique).

Vous l’avez trouvé?

Pour vous aidez, voici quelques prises de vue de notre chambre…

 

Au cas où vous n’auriez pas bien compris, on donne sur le Lac Michigan:

 

Et comme ils sont sympas à Chicago, ils ont pensé à tirer un feu d’artifices pour le soir de notre arrivée…

Publicités

Sunset at Fish Creek

Les dernières photos de la péninsule, ensuite on repart en ville… Bye bye, Sturgeon Bay.


Butterflies


Private.

Tout est privé, je m’en suis déjà plaint, les bords de lacs, les lacs eux-mêmes souvent, les forêts, les rivages… Mais des fois, on peut venir profiter des pontons privés, au coucher du soleil, quand les amis vont pêcher, que les voiliers s’endorment et que les cabanes veillent au grain.

 

 


Bailey’s Harbor

A Bailey’s Harbor, une petite ville sur la côte est de la péninsule (donc côté lac) il y a le plus chouette magasin de mocassin du monde (oui, alors, non, je ne les ai pas tous fait, j’ai pas fait le tour du monde des magasins de mocassin, mais j’ai pas besoin, on est plus dans du comparatif relatif là, on est dans de l’absolu. Un référé, pas de comparant. (Pardonnez moi, je suis en plein dans des révisions de grammaire…))

Bref. Mais ce que j’ai fait comme une andouille, enfin, ce que je n’ai pas fait, c’est prendre des photos des mocassins en question. Alors, juste, croyez-moi sur parole, allez-y, vous allez tomber d’accord avec moi. L’adresse, c’est facile, une fois rendu à Bailey’s Harbor, vous traversez le village jusqu’à voir ces deux indiens. C’est là.

Sinon, la ville est très mignonne aussi.


The Lake Michigan.

Que je vous montre enfin le Lac!! A force de ne vous en montrer que la face cachée vous allez être frustrés. Mesdames, Messieurs, le voici! Une vraie mer intérieure, y’a pas à dire.  Qui forme un « trou du souffleur » comme en Bretagne. Ah, ben non, on est pas dépaysé… (si, un peu, quand même).

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Accessories.

Vous l’aurez compris, on ne plaisante pas avec les accessoires. Ils font toute la définition du look, et son originalité.

Les petits panneaux portent les noms de famille des habitants du coin et la direction de leur maison. Mignon, non? Et les boîtes aux lettres, elles vous plaisent pas?