Archives mensuelles : octobre 2012

Post Sandy, post apocalypse.

 

J’ai cherché, très fort, quelques dégats sensationnels de cette nuit apocalyptique, de cette catastrophe unbelievable, comme ils disent tous à la télé, mais euh…. pas chez nous. On a eu droit à rien, nous. A peine du vent, encore moins violent qu’Irene, j’ai trouvé, et puis pas une goutte de pluie. Assez incroyable pour le coup, de penser aux tonnes de problèmes que rencontre Manahttan à l’heure actuelle et New Jersey encore plus. Alors, évidemment, y’a des morts. En même temps, quelqu’un peut m’expliquer ce qu’ils faisaient dehors? On a vu un mec faire son jogging hier soir en plein ouragan… pas courir, hein, faire son jogging… y’en a qui cherchent quand même. Et un autre en skate board… pour profiter de l’impulsion du vent…

Evidemment, maintenant il faut évacuer les gens à New Jersey qui sont les pieds dans l’eau. Ils auraient pu le faire d’eux même dès hier, avant d’être noyés. Mais j’imagine assez qu’ils aient été blasés par Irene l’année dernière. On a eu le même discours précatastrophique pour rien il y a un an donc vraiment personne n’y a cru cette fois-ci non plus. En tout cas, malgré ce que voudrait en dire TF1 et ses stupides témoignages bien choisis,(du genre, Régis, étudiant explique « ben, personne ne s’aide, c’est super mal organisé, y’avait rien de prévu ») (hé, idiot, ça fait quatre jours que tout le monde se prépare et que des centres sont ouverts, faudrait voir à faire un effort) ( je me suis abreuvée à toute source d’info, que voulez-vous, en situation de fin du monde, on se contente de ce qu’on a), les autorités sont bien organisées, les gens s’entraident, tout le monde est très réactif… Non, vraiment. Et tout le monde se tient au courant. Un peuple de pipelettes de toutes façons.

 

Publicités

Halloween.

Dans le bar hier soir ;) I love Brooklyn!

Vous savez qu’Halloween est pris très sérieusement ici. Tellement sérieusement qu’ils ont commandé un ouragan pour qu’on se fasse bien peur. Il s’appelle Sandy, mais comme ça faisait pas assez crédible, on l’a surnommé Frankenstorm.

Hououou…

….

J’ai donc eu droit à Irene l’année dernière, et comme bon, il ne s’est rien passé vraiment, (pourtant Irene, ça le faisait mieux que Sandy, je trouve… Ils manquent d’inspiration ces météorologues quand même…), cette fois-ci non seulement ils ont attendu que j’arrive mais ils ont décidé de commander la super big storm, qui fait 1600 km de large, pour être sûr qu’on aura du spectacle un peu…

Donc, bon, j’ai achété des biscuits et des conserves de soupe.


Pause and Back.

Bon Chicago c’est terminé, et puis même les Etats-Unis c’était terminé, et puis me voilà de nouveau à NYC… pas pour bien longtemps… Ma vie américaine et le blog en mode on and off, je sais, c’est pas facile à suivre. Enfin, on dira que c’est mieux que rien non?