Eagle Tower, Peninsula park.

Puisque toutes les terres sont privées, même et surtout au bord de l’eau (le nombre de maisons avec plage privée, c’est indécent), des parcs publiques ont été créés pour préserver cette jolie nature qui autrefois couvrait toute la péninsule et appartenait aux Natives Americans comme on dit ici. Beaucoup de noms de villes et de lieu-dits sont d’ailleurs soit indiens soit français dans la région.

Peninsula Park est donc un petit bout de forêt que l’on peut traverser en voiture, à pieds ou à vélo. Une cotisation est demandée à l’entrée du parc, si et seulement si, le véhicule s’arrête. Si on ne fait que traverser, c’est gratuit. Le jour où on s’est rendu dans le parc, il n’y avait personne pour nous faire payer. Mais une petite boîte aux lettres, dans laquelle glisser un formulaire avec notre cotisation. Et si, les gens payent quand même.

On a payé donc, puisque l’idée était de monter tout en haut de la tour pour en prendre plein la vue. Avec un vent pas possible. J’ai été brave, je l’ai fait, et ça vaut le coup.


One response to “Eagle Tower, Peninsula park.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :