mOving to Times Square

 

Voilà une semaine que j’ai quitté New Jersey pour la City et je ne vous ai toujours pas présenté mon nouveau chez moi. J’habite avec Stefanie, ou plutôt, on va dire j’habite chez Stefanie, puisque c’est un studio… On habite sur la 53ème rue, entre la 8ème et la 9ème Avenue, à trois blocs de Times Square, à six de Central Park (où je n’ai pas remis les pieds depuis les premières neiges, what a shame! Moi qui ai toujours l’espoir d’avoir le courage d’aller jogger tous les matins, comme la parfaite New Yorkaise!), à une rue de Broadway et tout ses théâtres, à trois blocks du MoMa… Bref, on est super bien placées!

Stefanie est originaire de Los Angeles, California. Elle habite à New York depuis trois ans. Il faut que je vous raconte comment on s’est rencontrées, c’est marrant. Petit fash back encore, puisque je ne vous ai pas raconté comment j’ai passé Noël ici! En arrivant un 22 décembre, je me suis dit que j’allais bien trouver quelque chose à faire pour Noël, ou pas d’ailleurs, et puis le matin du 24 j’ai tapé, comme tout ceux que j’allai renconter: alone at Christams in New York (ne pleurez pas pour moi…). Et je suis tombée sur le forum d’un site de voyageurs avec une fille qui avait lancé cette discussion: je vais être seule à Noël en vacances à New York, est-ce qu’il y en a d’autres, est-ce que vous voulez faire un truc?

Le soir même on était douze Christmas orphans, et on s’est retrouvés pour dîner thaî, puis prendre un verre, puis danser dans un club. L’ambiance entre nous était super. Juste un creepy french… (grincheux, affreux! c’est comme ça que nous définissent les amerlocs! Et… je trouve qu’ils n’ont pas tort. J’ai (malheureusement) dû dîner à côté du frenchy, évidemment, et je l’ai vite classé « pénible, next!« . Qui râlait parce qu’il faisait froid? Qui râlait parce qu’on a attendu? Qui râlait tout court? A perfect creepy French guy!!

Il y avait aussi deux australiennes que j’ai riiiiien compris à ce qu’elles me disaient…! Mais rien! Je me suis vraiment sentie stupide, mais cet accent c’est l’horreur. Une sud africaine indienne (cherchez pas… mixité bonjour!), deux Californiens ( dont Stefanie, ma nouvelle coloc’), Melinda une portuguaise (qui malheureusement est déjà repartie), un marine qui sauve la planète (I mean, I can influence people’s life, you know? I save people…I mean, I’m not God, but, you know, I have the same job… en substance…), un brésilien de retour du Canada pour sa thèse en psychiatrie, et trois autres esseulés avec qui j’ai moins discuté. Personne ne se connaissait, on avait tous dans les 25/30 ans, seuls ici pour diverses raisons (du petit ami qu’on vire la veille de partir rencontrer ses parents au job qui te fait travailler jusqu’au 24…). La mayonnaise a pris très vite, on s’étonnait tous d’avoir franchi le cap (Oh my God, I’m with completly srtangers at Christmas Eve in NYC! Crazy!!) en se racontant comment on était tous sur l’expectative avant de venir (y va, y va pas, et si ce sont des assholes (je ne préfère pas traduire… c’est marrant, j’ai moins de mal à l’assumer en anglais), des murderer (meurtriers), et s’ils me mangent tout crû??…). Bref, c’était super, on s’est quitté dans des I love you guys! très américain dégoulinant et promis de se revoir très vite… Ce qui fût fait, et qui marqua le début d’une longue et belle et profonde amitié entre une frenchie et une californienne qui se partagent aujourd’hui le loyer exorbitant d’un studio à Manhattan… Pour l’instant, on ne s’est pas encore étripées.

L’appart avec son mur de brique rouge règlementaire (j’adore, vous l’aurez deviné!). se trouve dans un petit immeuble de quatre étages, pas très vieux mais assez pour que le parquet et les escaliers penchent vers le centre de l’immeuble… A chaque fois que je les descends ces escaliers, je les implore de tenir encore un peu… Je suis assez surprise par ça à New York, les habitations ne sont pas aussi bien faites que chez nous. Eux qui passent leur temps à construire des tours se contentent de murs en placo, d’isolations approximatives (ils s’en fichent, ils ont des clim partout), et de maison en bois. Tout New jersey est en bois et en brique. Mais pas en bois comme des chalets, juste en bois, à l’ancienne, comme dans les westerns! Avec des lames de plastique pour (genre) isoler un minimum. Et ça vieillit mal tout ça. Mais, je me demande s’ils ne le font pas exprès pour pouvoir démolir et reconstruire. J’ai l’impression qu’ils adooorent jouer aux Legos avec leur ville. A la limite, ils gardent les façades des jolis anciens immeubles, et refont tout à l’intérieur. New York est vraiment cosmopolite en matière de façade. On peut avoir sous le  nez le plus ancien bulding de New York, avec clocheton doré, ou dentelles  et guirlande de pierre, à coté un gratte-ciel rutilant, acier et verre,  derrière une grosse église  banche nouvel empire, et aux pieds deux ou trois petits immeubles avec escalier à rampe en fer forgé abritant des bouis-bouis aux néons clignotants… C’est très déroutant. Il n’y a absolument pas d’unité, mais ça fonctionne. Comme les gens. Ils y a de tout, toutes nationalités, tous styles, toutes classes sociales, et un seul même sentiment commun: celui d’appartenir, de porter, de construire New York.  Et je ne suis pas la seule à le dire, les New Yorkais « d’origine » ou les nouveaux New Yorkais sont très fiers de ce friendship ambiant. C’est vraiment une ville où les gens sont heureux d’habiter, et ça en fait des gens sympas. J’arrête pas d’en être étonnée et ravie, qu’une aussi grande ville soit sympa. Rien à voir avec Paris, et on ne peut pas leur en vouloir de traiter les parisiens de grincheux (pour ceux qui ont le tact de modérer ce qu’ils pensent quand ils parlent à une parisienne!).

 

Park Avenue, vue sur Grand Central Station.

 

Je ne sais plus où se trouve ce petit pont vénitien… Il y en a plein d’autres.

SoHo.

 

SoHo.

SoHo.


2 responses to “mOving to Times Square

  • Audrey

    le mur de briques rouges réglementaire est là, soit, mais as tu un escalier de secours exterieur!!! tu sais celui par lequel passe tous les flics, les marines, les GI, les simili- god quoi ;-)!!
    c’est une super idée que tu as eu pour Noel, ca ne m’aurait pas du tout traversé l’esprit! vive l’iphone non??!! (au fait moi aussi je m’y mets!!! enfin dès que j’en trouve un a acheter…y’a une grosse pénurie ici c’est la guerre!!!)
    vivement le prochain arcticle !! (tu ne t’en rends pas compte, mais en fait, je prends mon ptit dèj avec toi tous les jours ;-) )

    • luinnewyork

      Mais oui, j’ai un escalier de secours! Mais pas en façade, dans la petite cours intérieure… J’attends les GI ;) Cool pour l’Iphone, tu vas voir comme on devient dépendant de ces petites bêtes! Tu veux que je t’en ramène un?! Ici aussi c’est la folie Iphone, tout le monde l’attends parce qu’il est en exclusivité chez At&T, mais la majorité des américains sont chez Verizon, et il sort chez Verizon après deux ans d’attente! Ahah! Tout le monde parle de ça partout! Il sont très concernés par l’actualité, tu vois! Contente de prendre le petit-dèj avec toi ;)))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :